Le Guide pour devenir photographe immobilier

Le Guide pour devenir photographe immobilier

La photographie immobilière est un travail difficile mais amusant et potentiellement lucratif. Cela peut être un excellent revenu secondaire pour un photographe professionnel ou une carrière à temps plein !

Cela peut sembler simple au début – il suffit de prendre des photos de maisons ou d’appartement et d’être payé ! Cependant, il y a certainement beaucoup plus que cela, de la préparation et du reportage immobilier à la recherche de clients, à la communication avec eux…le tout, en garantissant leur satisfaction à 200% et en livrant un beau reportage final.

Nous avons donc créé ce guide rapide mais complet pour vous aider à démarrer en tant que photographe immobilier. Nous continuerons cette série avec des conseils supplémentaires sur la façon de photographier concrètement un bien immobilier, l’équipement dont vous avez besoin, la post-production et l’aspect commercial de ce métier. Alors, lisez la suite et restez à l’écoute pour en savoir plus !

conseil photo immobilier

Étape 1 | Achetez le bon équipement pour la photographie immobilière

Croyez-le ou non, même si la photographie immobilière nécessite quelques équipements photo particuliers, rien n’est particulièrement fou ou coûteux. Cela est dû au fait que vous photographiez un sujet statique sur lequel vous avez un contrôle total. Cela signifie que vous n’avez pas besoin d’un appareil photo doté de fonctionnalités coûteuses telles que la mise au point automatique avec suivi des mouvements ou des fréquences d’images élevées, etc.

Deux fonctionnalités de l’appareil photo qui seront en effet utiles sont la possibilité de faire du bracketting si vous aimez le rendu HDR et la possibilité d’utiliser un flash. Heureusement, tous les appareils un peu avancés / sérieux (et même la plupart des modèles débutants) ont ces deux fonctionnalités.

Alors, quelle est la partie de l’équipement la plus importante pour un photographe immobilier ? Un trépied solide. Ensuite, un objectif grand angle. Et comme vous utiliserez un trépied la plupart du temps et que vous voulez que tous les plans de votre photo soient nets, votre objectif n’a pas besoin d’avoir une grande ouverture, il doit simplement être grand angle, ce qui coute bien moins cher.

conseils photographier maison vendeur

Si vous avez ces deux éléments (un trépied robuste et un objectif grand angle), presque n’importe quel boîtier de l’appareil photo fera le travail ! Même un appareil photo à petit capteur APSC peut être utilisé pour commencer et donner des résultats totalement professionnels.

Un quatrième élément qui sera très utile est un flash cobra. Vous pouvez l’utiliser pour éclairer les intérieurs, soit en faisant rebondir le flash sur le plafond et les murs derrière l’appareil photo, soit en utilisant un diffuseur tel qu’un parapluie ou une boîte à lumière. Cependant, cette partie d’équipement n’est pas entièrement nécessaire pour débuter, alors ne soyez pas intimidé par l’idée de devoir acheter des boîtes à lumière et des supports d’éclairage et des déclencheurs radio, pour le moment !

devenir photographe d'immobilier

En plus, si vous ne voulez pas utiliser le flash, vous pouvez tout à fait faire du HDR et avoir un excellent rendu.

Étape 2 | Ayez des logiciels de retouche d’image pour la photographie immobilière

Même si vous avez un trépied, un excellent appareil photo et le meilleur objectif pour la photo d’immobilier, vous devez toujours savoir comment retoucher les images que vous prenez.

 Un programme de traitement Raw est indispensable pour presque tous les travaux professionnels, mais pour la photographie immobilière, il faudra un mettre en place un process de retouche rapide et calibré.

Adobe Lightroom et Photoshop suffisent largement pour commencer.
Avec Lightroom vous pouvez réaliser toutes les retouches de base (colorimétrie, luminosité, perspectives, balance des blancs…) et même vous enregistrer des réglages prédéfinis avec vos principales retouche afin de les appliquer à toutes vos photos en une seule fois. Ca fait gagner un temps fou et vous aurez juste à affiner ces réglages pour chaque photo sélectionnée de votre reportage final.
Et pour toutes les retouches un peu plus poussées vous pourrez utiliser notre ami Photoshop.

En complément, les logiciels HDR tels que Photomatix Pro offrent à la fois des contrôles de tonalité avancés et de haute qualité pour éditer des images sous plusieurs expositions, ainsi que des capacités de traitement par lots très efficaces.

Pour allez plus loin sur la partie équipement vous pouvez vous rendre dans la catégorie qui lui est dédiée sur ce site et découvrir tous nos guides d’achat des meilleurs équipements photo d’immobilier (appareils photo, objectifs, trépieds, flashs…) :

Guide equipement photo d'immobilier

Étape 3 | Apprenez et pratiquez la photographie immobilière

Avant de réaliser un travail rémunéré, vous devez absolument vous entraîner et être sûr de ce dont votre équipement photo est capable. Non seulement cela vous aidera à travailler efficacement lorsque vous êtes sur un «vrai» travail, mais ça vous aidera également à garantir des résultats professionnels.

Dans les prochains articles de cette série, nous nous pencherons sur les techniques de la photographie immobilière, des trucs et astuces, alors assurez-vous de rester à l’écoute de cette série. Pour commencer, voici quelques concepts essentiels.

Comprendre quelles photos réaliser

Commencez par comprendre les bonnes photos à réaliser. La meilleure chose que vous puissiez faire est de pratiquer, tout en étudiant attentivement les annonces de propriétés existantes et les images des biens que vous êtes le plus susceptible de photographier. En règle générale, faites une ou deux photos de chaque pièce intérieure (ou demandez au client de dresser une liste des pièces spécifiques qu’il souhaite faire photographier); et faites 3 à 5 images minimum de l’extérieur.

Surveillez vos verticales

Veillez à ne pas trop incliner votre appareil photo vers le haut ou vers le bas, car les lignes verticales doivent généralement rester aussi droites que possible. L’utilisation d’un trépied vous aidera à garder votre appareil photo bien droit. 
Cela peut être corrigé en post-production, mais seulement dans une certaine mesure et vous rognerez sur le cadrage ce qui est vraiment dommage.

PHOTOGRAPHE IMMOBILIER astuces

Comprendre la plage dynamique de votre appareil photo

La plage dynamique du capteur d’appareil photo numérique a fortement progressé au cours des 10 dernières années, mais elle n’est toujours pas aussi bonne que l’oeil humain. Vous devez toujours comprendre de quoi est capable votre appareil photo; ne vous dites jamais, “oh, je peux récupérer ces ombres en post-production!”

Vous devez vous assurer de toujours capturer la plage dynamique complète d’une scène lorsque vous réalisez un reportage immobilier. Parfois vous aurez de très forts écarts entre les noirs les plus denses et les blancs les plus clairs d’une scène notamment en extérieur. Il vous faudra donc réaliser la même photo à des expositions différentes puis les réassemblées ensuite pour avoir une photo parfaite. Malheureusement, chaque appareil photo a des configurations très différentes pour le bracketing d’exposition, alors testez celles de votre appareil photo et assurez-vous de savoir exactement comment passer en mode bracketing très rapidement avant de vous lancer dans des shooting rémunérés.

Construire un portfolio pour la photographie immobilière

Comment pouvez-vous obtenir un travail rémunéré si vous ne disposez pas d’un portfolio d’images professionnelles pour montrer aux clients potentiels ? Heureusement, la photographie immobilière est en fait l’un des domaines les plus faciles pour créer un excellent portfolio !

D’abord et avant tout, vous pouvez bien sûr pratiquer avec votre propre maison, si vous pouvez rendre certaines des pièces suffisamment présentables. Ou si vous avez un ami qui a une jolie maison et qui accepte de vous laisser photographier quelques pièces.

De plus, photographiez tout ce que vous pouvez photographier dans un lieu public. Soyez juste respectueux de la vie privée des gens !

Bien sûr, vous pouvez toujours appeler les agents immobiliers de votre région. Vous pourriez obtenir un «non» 19 fois, mais le 20 pourrait être un oui… Et parfois les locations de vacances (Air BnB…) pourraient aussi avoir besoin de superbes images intérieures et / ou extérieures. Et comme il s’agit de client one shot vous pouvez leur facturer des prix assez bas sans que cela ne vous porte tord.

Enfin, gardez à l’esprit qu’il ne s’agit que de votre portfolio, pas d’une véritable annonce de propriétés.
Du coup, n’hésitez pas à utiliser largement Photoshop pour nettoyer et embellir vos images ! S’il y a une fenêtre avec un mur ou une arrière-cour laide à l’extérieur, essayez de l’échanger pour une belle vue sur une plage ou une montagne. De telles astuces ne seraient jamais autorisées dans une annonce réelle, bien sûr, mais c’est une bonne pratique pour développer vos compétences Photoshop et avoir un book qui en jette ! 

Entreprise de photographie immobilière – Mettez-vous au travail

Lorsque vous êtes prêt à facturer, il ne suffit peut-être pas simplement de mettre votre portfolio en ligne et d’imprimer des cartes de visite.

Comme pour toute entreprise, il faut beaucoup de travail pour se faire son réseau. La clé est de continuer d’essayer différentes choses et de ne pas abandonner !

Devriez-vous faire des photos gratuitement pour débuter ?

Il pourrait être acceptable de photographier quelques biens gratuitement si vous avez vraiment besoin de pratiquer et ne pouvez pas encore promettre de résultats professionnels.

Comme je l’ai dit plus haut, le mieux est de proposer des shooting gratuits à des particuliers car cela vous permet de rester pro face aux agents immobiliers. Trouvez des propriétaires qui vendent leurs biens sur Leboncoin avec des photos horribles et expliquez-leur votre situation.
J’ai fait ça quand je me suis lancée et ça m’a permis très rapidement d’avoir un joli book de photos immobilières à présenter. Je choisissais des biens près de chez moi et avec un certain standing afin d’enchainer les reportages pour me créer un super portfolio.

Et en plus de cela comme les propriétaires étaient ravis, plusieurs ont parlé de moi à leur entourage à qui j’ai pu facturer une vraie prestation !

Avec le recul je pense qu’il ne faudrait jamais facturer une prestation à moindre coût à un professionnel.

Bien entendu j’ai fait l’erreur de casser les prix quand je me suis lancée et je peux vous dire qu’il est presque impossible de remonter ses prix ensuite quand on a déjà facturer pas cher à un agent immobilier…

Faites votre book avec des particuliers puis soyez fier de vous et allez le montrer à des agents immobiliers prêts à payer le vrai prix de votre travail

Que devez-vous facturer?

En fait, le prix à payer pour la photographie immobilière dépendra entièrement de la superficie / valeur de la propriété elle-même, de l’étendue du travail, ainsi que du temps que vous passerez à y travailler.

Nous avons abordé en profondeur la question des tarifs immobiliers dans un article.

Avant de poursuivre, voici un aperçu. Bien sûr, les chiffres exacts varieront en fonction de votre emplacement, mais un travail «rapide» pourrait être facturé 100-200€, voire jusqu’à 500-1000€ dans l’immobilier de prestige. Un travail plus important notamment dans l’immobilier de luxe peut aller de quelques centaines d’euros à quelques milliers d’euros.

Même si vous devez commencer par le bas de gamme et progresser, la meilleure chose que vous puissiez faire pour vous-même est de garder une trace de toutes les heures que vous passez sur chaque travail, ainsi que le temps que vous passez à gérer votre entreprise en général… 

Non seulement vous pouvez déterminer ce que vous vous payez réellement à l’heure, mais tout aussi important, vous pouvez déterminer combien de reportages vous pouvez réellement faire dans une seule semaine.

Photographe immobilier : ces détails qui comptent

Si vous ne voulez pas vous retrouver avec des trous dans votre agenda je pense qu’il y a des règles de bases à respecter pour faire prospérer votre entreprise :

Récupérez des témoignages

Vous travaillez avec un nouveau client qui est satisfait ? super ! demandez lui un témoignage sur votre fiche google. Plus vous aurez de témoignages et plus vous serrez crédible. Plus vous serez crédible et plus vous deviendrez une référence dans votre région ! Du coup vos futurs clients voudront vraiment travailler avec vous et ne négocierons plus les prix, et ça c’est le top

Bossez votre référencement

Servez vous des plus beaux reportages que vous effectuez pour votre site internet.
Ecrivez, écrivez et …écrivez ! Google aime le texte et si Google vous aime vos clients vous trouverons facilement.

Ayez un site rapide et demandez à vos partenaires et meilleurs clients de faire un lien de leur site vers le votre pour faire monter sa crédibilité aux yeux de Google.
Le référencement prend du temps mais c’est ensuite une réelle source de clients presque gratuite !

Demandez des recommandations

Si vous faites bien votre métier de photographe immobilier et que vous êtes plutôt sympas alors vos clients vos vous aimer. Attendez d’avoir travaillé quelques fois avec un même client puis demandez-lui s’il connait d’autres agents immobiliers qui pourraient avoir besoin de vos services.
C’est tellement plus facile d’appeler quelqu’un quand on lui a été chaudement recommandé ! C’est presque vous lui qui lui rendait un service en l’appelant (c’est ce que vous devez laisser sous -entendre au téléphone en fait !)
N’oubliez pas cette étape car parfois les gens ne pensent pas d’eux même à vous recommander alors que ça leur fait plaisir de vous aider à développer votre business !

Travaillez votre image de marque

Après 10ans en tant que photographe immobilier j’ai compris une chose : les meilleurs clients veulent travailler avec les meilleurs photographes. Et par meilleur j’entends ceux qui sont gentils, qui comprennent l’intérêt de votre travail et qui sont prêts à payer le juste prix pour ça.
Ayez un joli site internet remplis de conseils, de belles photos et de personnal branding (mettez VOUS en avant).
Travaillez votre compte Instagram et laissez tomber Facebook. Je suis assez mauvaise sur Instagram mais je me force à poster certains de mes reportages parce que je sais que de nombreux clients et prospects me suivent et qu’ils veulent savoir que je prends de splendides maisons en photo. Comme ça ils peuvent se dire : et ouais c’est ma photographe qui fait la une de tel magazine (j’y vais un peu fort là, vous allez penser que j’ai la grosse tête, mais vous avez compris l’idée !)

Conclusion | Lancez-vous dans la photographie immobilière

En conclusion : lancez-vous ! C’est un très beau métier qui vous attend. Surement plus dur que ce à quoi vous vous attendez mais ça reste un super métier.

Quand vous aurez trouvé des clients avec qui vous prenez plaisir à travailler vous verrez que c’est un secteur qui peut être vraiment porteur. Et en plus vous allez découvrir des maisons de folie que peu de personnes auront eu la chance de voir !

Cet article devrait vous fournir suffisamment d’informations pour débuter dans la photographie immobilière, mais il reste encore beaucoup à apprendre! Alors, restez à l’écoute pour des articles supplémentaires qui détaillent davantage l’équipement, la prise de vue et les aspects commerciaux de la photographie immobilière. En attendant, veuillez laisser un commentaire ci-dessous si vous avez des questions sur la photographie immobilière (et architecturale), ou sur l’entreprise derrière, etc.

A propos de l'auteur

Johanna Jardin

Photographe d'architecture depuis bientôt 10ans, je gère ce blog sur la photographie d'immobilier avec plusieurs amis rédacteurs issus du monde de la photo ou du marketing immobilier.